Vers la liberté — 26 septembre 2017

Jean-Marie Delarue et Wajdi Mouawad dialoguent

Vers%20la%20libert%C3%A9%20-%20Les%20grands%20soirs%20de%20Prison%20Insider

Deux hommes se rencontrent. L’un est un homme de théâtre, l’autre un homme d’Etat. L’un a fait le récit de l’enfermement, l’autre a contrôlé des établissements qui emprisonnent. L’un invente des formes dramaturgiques pour aider à vivre et penser le monde, l’autre est une autorité indépendante qui alerte sur les libertés mises en péril et les atteintes à la dignité humaine.

Leurs territoires respectifs peuvent sembler éloignés mais l’un et l’autre ne sont-ils pas des vigies ? Des hommes à qui la tâche est confiée de surveiller le large et de faire des signaux pour alerter du danger ou annoncer les réjouissances qui approchent.

Ces deux hommes ne se connaissent pas. Ils ont dialogué.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png